Les sept questions centrales et les trente-six domaines d’action afférents représentent les points de passage obligés dans une démarche de responsabilité sociétale pour une organisation.

La RSE se caractérise par la volonté de l’organisation d’intégrer les considérations sociales et environnementales dans ses prises de décision afin d’être en mesure de répondre de leur impact sur la société et l’environnement. Cela suppose que les intérêts des parties prenantes soient pris en compte et que l’organisation développe un comportement transparent et éthique qui contribue au développement durable.

 

La norme l’ISO 26000 propose des lignes directrices, des orientations pour la mise en œuvre de la responsabilité sociétale. Elle n’est pas certifiable.En effet, il n’y a pas d’exigences décrites dans la norme. L’ISO 26000 est une norme de performance, et non une norme de système de management. Ainsi, on se situe dans une logique d’amélioration continue.

 

Nous intervenons pour vous accompagner et vous conseiller dans votre démarche RSE : diagnostic, définition des parties prenantes, mise en place de communication interne, définition et mise en place d’indicateurs, etc…

 

LE DIAGNOSTIC RSE

 

Le diagnostic RSE permet de mesurer la performance économique, sociale, sociétale et environnementale de l’entreprise. Il s’appuie sur un guide référentiel. Il permet d’analyser le positionnement de l’entreprise par rapport à ses différentes parties prenantes : ressources humaines, clients, fournisseurs, actionnaires, environnement sociétal, environnement écologique, les associations, les relais médiatiques, les consommateurs, les organisations syndicales, le défenseur des droits, le pouvoir politique, les intermédiaires de l’emploi… sont des exemples de parties prenantes constituant l’environnement de l’entreprise.

 

Dans une démarche RSE, trois étapes sont indispensables :

 

  1. Sensibilisation des principaux interlocuteurs de l’entreprise ;
  2. Présentation des notions de RSE et développement durable ;
  3. Présentation des enjeux et des motivations.

 

Diagnostic RSE :

 

  • Identifier les actions actuelles ;
  • Mesurer la performance économique, sociale et environnementale.

 

Analyse et restitution :

 

  • Les pistes de progrès pertinentes pour l’entreprise ;
  • Le recensement des priorités, l’élaboration d’un calendrier de mise en œuvre, les moyens à prévoir : humains, techniques, financiers.

 

 

Pour la mise place des solutions, un plan d’actions sera proposé. Après la phase de diagnostic, il peut être utile d’envisager un accompagnement avec un consultant expert ou via des formations appropriées permettant une mise en place facilitée et optimale.